Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Les trois parties de notre solution climatique

Contribution Carbone

 

+

Revenu Climatique

 

+

Ajustement Frontalier

Une contribution carbone efficace

Il existe une quantité de mesures gouvernementales possibles pour lutter contre le changement climatique, mais il n’y en a qu’une qui réduit directement l’usage de combustibles fossiles et fait donc baisser les émissions de CO₂ : une contribution directement reliée à la production de combustibles fossiles (aussi appelée taxe carbone).

L’échange de quotas d’émissions de l'Union Européene (UE) est une tentative de taxer les émissions de CO₂.
Le constat est que c'est un échec: le prix du droit d’émission par tonne CO₂ est bien trop bas  depuis des années (entre 5 et 25€), pour permettre de faire baisser les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Tant qu’il n’existe pas au niveau européen de quotas efficaces, nous revendiquons une taxe nationale sur toutes les productions et importations de combustibles fossiles comme mesure de transition. C’est le meilleur moyen en rapport coût-efficacité pour réaliser les objectifs de réduction d’émissions français.  C'est également le moyen de promouvoir une solution au niveau européen à plus long terme. Pour donner à l’économie le temps nécessaire de s’adapter à cette contribution carbone, on devra la fixer en première instance à un niveau bas et puis l’augmenter annuellement.

A moyen terme notre objectif est un prix efficace sur le CO₂ au niveau européen. C'est pourquoi nous avons lancé l'Initiative Citoyenne Européenne pour que notre solution soit présentée comme projet de loi au niveau européen.

 

 

Le revenu climatique: une répartition équitable

La recette totale de la contribution carbone sera reversée à part égale à la population. Chaque citoyen aura droit à un “revenu climatique” sous forme d'un chèque mensuel.

Le revenu climatique aura comme avantage de ne pas pénaliser le pouvoir d'achat moyen. Les personnes qui consomment peu ou avec une empreinte écologique faible seront bénéficiaires nets grâce au revenu climatique et verront leur pouvoir d'achat augmenter.  Les ménages qui consomment d'avantage ou qui ont une empreinte carbone, plus élevée ( qui sont les ménages les plus aisés), seront plus impactés par la hausse des prix des énergies fossiles résultant de la contribution carbone. Ils seront alors incités à réduire leur empreinte carbone.

Des études macro-économiques ont démontré qu’une taxe sur le CO₂ accompagnée d’un revenu climatique exerce une influence positive sur la croissance économique, sur l’emploi et sur la santé publique.

 

Ajustement frontalier

Comment éviter que les émissions de CO₂ que nous aurons économisées en France grâce à la taxe carbone soient produites/émises dans d'autres pays ?

Pour éviter cette “fuite carbone”, et également pour protéger nos entreprises et notre économie, il faudra mettre en place une taxe sur l’importation de produits provenant des pays sans taxe sur le CO₂ et introduire un bonus à l’exportation pour des produits qui vont en direction de pays sans taxe sur le CO₂.

Pour réaliser ceci il faudra une collaboration au niveau européen.

D'ambitieuses réductions d'émissions en Europe
En Europe nous devons continuer l’élan de l’accord climatique de Paris et viser à réduire d’ici 2030 les émissions
des gaz à effet de serre d'au moins 50%
par rapport à 1990. C'est pourquoi nous avons lancé l'Initiative Citoyenne Européenne  qui permettra de mettre en place notre solution au niveau européen pour ne pénaliser aucun pays. 

Les bénéfices de notre solution climatique

Une réponse au changement climatique.
Une contribution carbone est le moyen le plus efficace de réduire les émissions de CO2. N’importe quelle autre politique sera plus coûteuse pour obtenir la même réduction.
Les familles reçoivent de l’argent.
La grande majorité des familles (et en particulier les plus modestes) vont voir augmenter leurs revenus. Ils recevront plus via le revenu climatique qu'ils ne dépenseront en hausse des prix. Les gens sont libres de dépenser les dividendes qu'ils reçoivent comme ils le veulent.
Des emplois sont créés.
Il a été démontré que les revenus recyclés créent des emplois dans les communautés locales et dans les travaux liés à l'énergie propre, tels que l'efficacité énergétique et le secteur des énergies renouvelables.
Un environnement plus sain.
La réduction des émissions de carbone et de la pollution atmosphérique conduira à une meilleure qualité de l'air. De nombreuses vies seront sauvées et les problèmes de santé évités.
Possibilité d’économies supplémentaires.
Comme d’autres politiques gouvernementales s’alignent, il y aura des opportunités pour faire des économies en retirant les réglementations et les subventions non nécessaires.
Récompense pour les décisions environnementales positives.
Chacun a une incitation à prendre en compte l’efficacité énergétique et à réduire l’empreinte carbone. Ceci est vrai pour les individus, les familles, les entreprises, l’industrie et le secteur public.
Stimule les solutions à faible émission de carbone.
La contribution carbone donne un signal de prix au marché qui augmentera considérablement les investissements verts, accélérant le développement et la commercialisation à grande échelle de produits à faibles émissions de carbone.
Encourage l'adoption mondiale.
La simplicité et la transparence de la politique, combinées à l’Ajustement Carbone Frontalier, encourage les autres pays à adopter une politique similaire, rendant la planète vivable.

 

 

 

 

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus